Geommunity
groups 53
Raffraîchir / Recentrer
Rechercher un lieu ou une entreprise dans GoogleMaps

X

Que peut-on attendre du plaisir ? Les Créatives 2018)

La discussion a commencée par René G., le il y a 3 semaines

Discussion en relation

Que peut-on attendre du plaisir ?

C’est l’une des questions que le festival des Créatives (voir ici) m’a posé.


Les intervenantes étaient nuancées, elles pouvaient autant défendre l’idée que l’on n’ait pas de libido que celle où l’on soit animé par toutes sortes de plaisirs et de pratiques possible.  Elles témoignaient en cela d’une sorte d’ouverture absolue à l’égard de l’autre et de son plaisir : « Sois ce que tu es, peu importe de la manière dont cela s’exprime, sois ce que tu es, voilà ce qui compte."

Pourquoi pas, et dans l’absolu, je suis d’accord en principe.

Néanmoins, je vois deux nuances à apporter :

1°le rapport à soi-même, qui relève de l’ acceptation de soi et,

2° le rapport « politique » qui relève d’une idée générale que l’on se fait de l’être humain, associé à  un désir d’influencer la société.
Entre les deux niveaux, il y a les règles de conduite que l’on se donne pour que ce règle une pratique.

A ce niveau, les féministes entendues poussent aussi loin que possible l’idée du consentement, de la liberté de consentir à soi et à l’autre. Ce qui est intéressant en soi, en cela qu’en émerge presque nécessairement la subjectivité de soi (apprendre à se positionner et à négocier avec soi-même ses possibles)

Reste la vision « politique », celle qui met le plaisir au sommet de toutes les valeurs, presque comme une sorte de religion de l’être, le nec plus ultra par lequel je deviens qui je suis.

Le plaisir, s’il est révélateur de soi, ne peut-il pas, par ailleurs et selon la manière dont on l’incarne, être destructeur de soi ?

Si bien que je préciserai ma question de départ : que faut-il attendre, mais aussi entendre (choisir), mais aussi comprendre (intégrer), mais aussi traduire (transcrire dans une pratique) de ses désirs ?
Fondamentalement, nous ne sommes pas que nos désirs, lesquels s’imposent à notre conscience, nous sommes également ce que nous en faisons. Nous ne sommes pas que des "ça" (le registre pulsionnel de l'être).

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus