Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur: Mot de passe:

» Voir la page de ce groupe

  • Page:
  • 1

SUJET: Critique de la pensée positive, s'y laisser prendre ou pas ? Un sujet présenté par Cécile pour lundi 01.10.2018

Critique de la pensée positive, s'y laisser prendre ou pas ? Un sujet présenté par Cécile pour lundi 01.10.2018 il y a 2 mois 2 semaines #1

  • René G.
  • ( Modérateur Global )
  • Portrait de René G.
  • Hors ligne
  • Modérateur
  • Des problèmes avec le site ? contactez-moi. Merci.
  • Messages: 659
  • Remerciements reçus 32
Critique de la pensée positive, s'y laisser prendre ou pas ?
Merci Cécile pour la présentation de son sujet ci-dessous. B)

Si l’idée est couramment admise que la psychologisation à outrance a envahi nos modes de penser à propos de tout et de rien. Un phénomène beaucoup plus inquiétant n’est- il pas en train de se produire dans l’indifférence la plus teintée de bouddhisme et d’autres spiritualités multiformes et absconses ?

Nous vous prions d’excuser les références un peu légères en matière de philosophies mais le public de la génération Goldman et le lectorat de Despentes se demandera peut-être avec moi comment on est passé d’un monde qui allait sans doute un peu moins mal où le slogan était « tout mais pas l’indifférence » au fameux « lâche ! lâche ! » chers aux adeptes du lâcher-prise alors que, si l’on en croit les augures mais surtout les experts, bien des domaines, y compris le plus élémentaires de la survie, requerraient la plus vive attention et les mesures les plus radicales.
Cette nouvelle posture n’évoque-t-elle pas le redoutable repli autiste dans la sphère privée ou dite en son temps apolitique.. cette bien opportuniste Emigration intérieure dont se réclamèrent après la Seconde Guerre mondiale tous ceux qui n’avaient pas résolument tourné de dos ou opposé une résistance vive à la pensée dominante. Ce phénomène d’atermoiement advient-il toujours lorsque le monde est en crise, en en préparant une de plus grand envergure :puisqu’on le rappelle Hannah Harendt : « c est dans le vide de la pensée que s’inscrit le mal. »

Ces dénis partiels n’ont-ils pas dans l’Histoire toujours tragiquement rappelé à l’Homme qui est et demeure partie prenante de la cité.

La pensée positive n’est-elle l’instrument lénifiant des nouvelles églises dont on peut se demander si elles ne font pas aussi dealeuses d’analgésiques aussi apaisants qu’illusoires ?

Ce lâcher-prise n’est-il pas en résumé que le masque des « nouveaux » égoïsmes que nos impuissances et nos angoisses nous enjoignent de porter ?
Le monde ira-t-il mieux lorsque nous aurons abdiquer toute volonté ou utopie ?

Le lâcher- prise est-il le nouvel expédient pour faire taire nos consciences ou y aurait-il au contraire des colères saines ? Voici quelques questions parmi bien d’autres que notre débat pourra se charger d’éclaircir.

Ressources à écouter ou à lire :
- Heureux qui, comme moi, je. Eva Illouz invitée de la Grande Table. France Culture.
- Tyrannie du bonheur. La chronique de Jacques Munier. France Culture.
- L'échec, nouvel horizon philosophique ? Chronique, le journal de la philo. France Culture.
- Une courte vidéo de Happycratie, ou comment l'industrie du bonheur a pris le contrôle de nos vies ? Eva Illouz (sociologue).
- Méditation et psychologie positive. Christophe André invité de Xavier de la Porte. A voix nue. France Culture.

Ressources à lire :
- Le développement personnel est-il l'arnaque du siècle ? Slate.
- L'Education «positive» n'est pas aussi positive qu'on croit. Slate.
- Les vraie fausses promesses du développement personnel. Psychologie.
- Pensée positive, le revers de la médaille. Blog Ithaque.
- Le développement personnel : une pomme de discorde ? Sciences Humaines.
- Du péril de la pensée positive. Article Le Monde.
- Happycratie ou la dictature du bonheur. Article Le Monde.
Dernière édition: il y a 2 mois 1 semaine par René G..
Merci de vous enregistrer pour avoir accès à cette page, ou de contacter l'administration.
  • Page:
  • 1
Modérateurs: admin.cafesphilo.org

Soutenez-nous

Soutenez-nousContribuer à une citoyenneté éclairée. Soutenir les activités philosophiques.
Faire un don

En savoir plus

Nos partenaires

Nos partenairesIls nous soutiennent.
Ils s’engagent et engagent une réflexion éthique sur la citoyenneté.

En savoir plus

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?Des personnes, des philosophes, des militants pour une pensée critique et sereine, libre mais engagée.

En savoir plus